Vous avez choisi le mode de garde idéal pour votre enfant. Ce n’est que la première étape d’une longue collaboration avec la nounou ou la structure collective. Vous devez mettre maintenant toutes les chances de votre côté pour que la relation démarre sur de bonnes bases.

 

Échanger sur vos attentes et sur les besoins de votre enfant

 

Vous avez souvent rencontré la ou les personnes qui vont garder votre enfant quand il est tout petit, voire même qu’il n’est même pas né. Vous êtes peut être parent pour la première fois et la garde était en somme très théorique à ce moment-là. Maintenant que votre enfant a au moins deux mois, cela devient beaucoup plus concret et vous avez certainement beaucoup de choses à partager à votre nounou ou avec votre future crèche.

Il est donc temps de programmer un nouveau rendez-vous, avec l’enfant pour en discuter.

Si vous avez opté pour une garde partagée, vous pouvez rencontrer aussi à nouveau l’autre famille pour affiner votre organisation.

Working Mother Leaving Baby With Nanny

Le cahier de transmission, idéal pour ne rien oublier

 

En congé maternité, vous avez un peu de temps pour vous – si, si, je vous assure ; )

Ce sera moins le cas quand vous reprendrez votre activité professionnelle et les transmissions seront parfois très rapides. Même si ce n’est pas le cas, on oublie souvent des informations, surtout si vos départs et vos arrivées sont vécues de façon assez sonore par votre enfant, ce qui peut arriver ; ).

Je vous recommande donc de préparer un cahier de transmission qui fera le lien entre la nounou et la famille. Vous pouvez préparer dès à présent :

  • Les habitudes de votre enfant, sa journée type
  • Les recommandations du médecin avec prescription en cas de fièvre et décharge pour que la nounou puisse appliquer cette prescription
  • Si la garde a lieu chez vous, toutes les recommandations liées au logement
  • Le calendrier avec, si elles sont décidées, les dates des vacances des uns et des autres
  • Décharge pour que des tiers viennent chercher votre enfant si nécessaire
  • Et toutes les informations qu’ils vous semblent utiles.

 

Essayez d’être suffisamment synthétiques pour que ce soit pratique pour la ou les intervenantes mais suffisamment précis quand même.

Votre cahier ne va pas durer éternellement. Pour éviter de recopier à chaque fois les mêmes informations, (ce que j’ai fait régulièrement pour mes aînés car notre nounou nous faisait un rapport très détaillé chaque jour), il est préférable de le faire sur l’ordinateur et l’imprimer pour chaque nouveau cahier en ne modifiant que ce qui doit l’être. Cela pourra vous servir quand vous confierez ponctuellement votre enfant à un proche ou une baby-sitter.

Pour les prescriptions, je scotche une enveloppe dans lequel je mets la dernière ordonnance de mon médecin (certaines nounous ou crèches demande un document de moins de 3 mois, ce qui permet d’avoir un poids mis à jour).

En complément au cahier de transmission

Discutez de ce cahier à votre nounou ou avec la structure qui accueillera votre enfant pour voir ensemble ce qui convient le mieux. Vous vous mettrez aussi d’accord sur les informations à partager chaque jour.

Vous pouvez également convenir de communiquer par d’autres moyens, cela dépend des besoins et des préférences de chacun (téléphone, texto voire mail).

Des entretiens réguliers peuvent être envisagés, ou bien simplement à la demande. Je vous recommande d’en prévoir au moins un après un mois de garde pour faire le point sur les attentes de chacun.

Partager l'article
  •  
  •  
  •   

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *