L’assmat’, ça te parle ?  Moi en tout cas, quand j’ai démarré mes recherches pour mon aîné, ça ne me parlait pas du tout. Ce terme est la contraction d’assistante maternelle. Ce sont des nounous qui gardent des enfants de moins de 6 ans et non scolarisés à leur domicile.

Elles sont agrées par la PMI (Protection Maternelle Infantile) de leur département. Dans la plupart des cas, les parents les emploient directement. Ce mode de garde est bien connu. C’est en effet le premier mode de garde formel en France avec un quart des enfants de moins de 3 ans (d’après l’ONAPE).

Qui sont ces fameuses assistantes maternelles ?

J’ai trouvé une étude très intéressante de 2017 de la CAF qui fait un portrait-robot de ces fameuses assmat’.

C’est un métier très fortement féminisé (99% de femmes).  Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni même entendu parler d’hommes exerçant ce métier.

Elles viennent souvent d’un milieu populaire avec un faible niveau d’étude. 35% ont un niveau Brevet des collèges ou moins ce qui est moins que la moyenne du secteur privé et moins que les assistantes de puériculture.

L’âge moyen des assistantes maternelles est de 47 ans. C’est plus que la moyenne des autres métiers de la petite enfance. Les assistantes maternelles le deviennent souvent suite à une reprise d’activité après congé parental ou à une reconversion professionnelles. Les auxiliaires de puéricultures démarrent souvent dès la sortie de l’école.

Combien coûte une assistante maternelle ?

Salaire

Le salaire minimum d’une assistante maternelle est de 2.78€ brut au 1/01/2018.

Pour bénéficier des aides de la CAF, la rémunération brute ne doit pas dépasser 49.40€ par jour. Pour une journée de 8 h cela correspond à un brut de 6.18€.

Le salaire horaire est très fortement dépendant de:

  • l’offre et de la demande dans votre village ou votre quartier
  • de l’habitation (maison avec jardin, taille de l’appartement proximité de parcs etc…),
  • de l’expérience, des compétences et de la réputation de l’assistante maternelle.

Pour vous donner une idée du prix, pour une semaine de 5 jours de 8h avec 5 semaines de congés payés, le salaire de votre assistante maternelle peut aller de 370 à 1 070€.

Frais d’entretien

Les frais d’entretien servent à couvrir tous les frais liés à la garde de l’enfant (électricité, eau, coton…).

Lorsqu’aucune fourniture n’est apportée par les parents, ils sont au minimum de 3.03€ par jour et par enfant pour 9 h d’accueil. Si votre enfant est gardé moins longtemps, un pro rata peut être réalisé.

Il n’y a pas de plafond sur ces frais qui ne sont pas soumis à cotisations sociales.

Indemnité de repas et de transport

Si l’assistante maternelle fournit les repas, elle peut vous demander une indemnité de repas qui tourne autour de 3€ par jour.

De même, si vous lui demandez de transporter votre enfant avec son propre véhicule, vous devez l’indemniser des frais occasionnés.

Quelles sont les aides ?

Le complément de mode de garde

Pour les néophytes, il s’agit d’une aide financière versée par la Caf ou la MSA pour compenser le coût de la garde d’un enfant. Elle couvrira au maximum 85% de sa rémunération.

L’aide dépend du nombre de vos enfants à charge, de l’âge du plus jeune et de votre revenu. Si vous avez un enfant au moins de moins de 3 ans, la fourchette va de 467,41€ si vous percevez moins de 20 561€ à 176,82 € si gagnez 45 666€.

A l’anniversaire des 3 ans de votre dernier enfant, l’aide est réduite de moitié à peu près. Et à 6 ans, vous n’avez plus de complément de libre choix de mode de garde.

La prise en charge totale des cotisations sociales

Si la limite des 49.40€ brut par jour est respectée, la CAF prend en charge la totalité des cotisations sociales.

Sinon, vous devrez vous acquitter de la totalité des cotisations sociales (autour de 23% du salaire brut).

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt s’élève à 50 % des dépenses dans la limite de 2 300 € par an. Les dépenses prises en compte sont exclusivement liées à la garde de l’enfant. Les frais de nourriture ne sont par exemple pas pris en compte. Les aides reçues pour financer l’emploi du salarié à domicile sont exclues des dépenses.

 

Si je reprends l’exemple ci-dessus d’un besoin de garde de 8h/j 5 j par semaine pour un couple ayant 1 enfant, voici les différents scénarios possibles. Ils dépendent de votre revenu et des taux horaires et frais d’entretien négociés avec votre nourrice et de la tranche de vos revenus.

Pourquoi faire appel à une assistante maternelle ?

Quand j’étais enceinte de mon fils aîné,  mon premier réflexe concernant la recherche de mode de garde a été de me renseigner sur les inscriptions en crèche.

Je me suis donc rendue au point d’information de la mairie pour me renseigner. La personne à l’accueil m’a demandé de téléphoner pour prendre rendez-vous… J’appelle et prend rendez vous 3 semaines plus tard.

3 semaines plus tard, me revoilà dans ce fameux Point Info Famille avec mon joli dossier pleine de pièces administratives et surtout, mon plus beau sourire ; )

Après avoir passé un bonne demi heure avec le charmant agent de la mairie pestant sur son nouveau logiciel qui plante toutes les cinq minutes, je comprend que:

  • Je ne pourrais avoir des info précises sur la crèche que quand j’aurai une place et que la directrice acceptera de me recevoir
  • Et je ne saurais si j’ai une place que suite à la commission précédent la reprise de mon travail, c’est à dire, 3 semaines avant…

J’ai donc recherché une solution alternative. Je n’avais pas envie de me retrouver acculée dans le cas où la réponse pour la crèche aurait été négative. D’ailleurs, j’ai bien eu raison car c’est ce qui s’est passée ! .

L’assistante maternelle m’est alors apparue comme une évidence, comme beaucoup  : un quart des enfants sont gardés par une assistante maternelle.

Et ce, à juste titre car les avantages de ce mode de garde sont nombreux:

Choisir la nounou de mon enfant

Dans le cas de la crèche, tu choisis une structure sans savoir qui va garder votre enfant. D’ailleurs, il va certainement passer de main en main en fonction du turnover et de l’organisation de la crèche par âge etc…

Cela n’arrive pas dans le cas des assistantes maternelles : on signe un contrat avec une personne que l’on a choisi personnellement et c’est elle qui s’occupera toujours de notre enfant.

Donner mes attentes concernant la garde

L’assistante maternelle a un lien direct avec les parents et je peux avec elle définir pas mal de choses parmi lesquelles :

  • Les repas : on peut soit fournir le repas pour maitriser totalement l’alimentation du bébé. On peut aussi lui confier la préparation des repas  en donnant les instructions du médecin. Ce n’est pas le cas pour les crèches où, hors allergies, ils donnent la même chose pour tous les enfants d’une même tranche d’âge.
  • Les siestes : combien, combien de temps, est-ce qu’il faut le réveiller ou pas etc… En collectivité, ce ne sera souvent pas aussi personnalisé
  • Les congés : en théorie, c’est plus à la carte que la crèche puisque c’est défini entre vous alors que le calendrier de congés d’une crèche est figé.

Environnement familial, particulièrement adapté pour les tous petits

Les assistantes maternelles ont des agréments pour maximum quatre enfants et elles exercent à leur domicile. Les enfants sont donc dans un environnement familial, proche de ce qu’ils connaissent chez vous.

Il y a souvent avec possibilité pour ceux qui ont besoin de beaucoup de sommeil de les isoler, contrairement aux crèches où les enfants sensibles au bruit peuvent être gênés dans leur sommeil.

Moindre exposition aux maladies

La crèche étant une structure collective, les maladies infantiles circulent énormément. Les enfants risquent donc beaucoup plus de les attraper. De plus, s’ils sont malades, la crèche refusera souvent de les prendre et vous devrez trouver une solution de repli rapidement. Si votre enfant est chez une assistante maternelle a contrario, votre enfant est beaucoup moins exposé, et, au pire, votre assistante maternelle vous le gardera dans la plupart des cas.

 

Pourquoi ne pas choisir une assistante maternelle?

La toute-puissance des assistantes maternelles

Ce point est particulièrement vrai la première année et dans les zones tendues, où il y a plus de demande de garde que de places chez les assistantes maternelles. C’est notre cas car nous habitons au centre-ville d’une grande métropole donc il y a peu d’assistantes maternelles car le foncier est cher. Par contre, dans les zones périurbaines ou rurales, je pense que vous avez beaucoup moins ce problème. Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès inverse avec des exigences abusives à l’encontre de vos nounous !

Vous êtes l’employeur de l’assistante maternelle donc il existe un lien de subordination qui devrait être en votre faveur. Cependant, vous n’êtes pas son seul employeur. De ce fait, si les demandes de chaque employeur sont contradictoires sur les horaires, les vacances, l’organisation des journées, c’est la nounou qui tranche. Quand vous signez le contrat, vous ne connaissez pas les autres employeurs et leurs contraintes donc vous ne pouvez pas vous arranger avec eux sur notamment les horaires ou les vacances, qui, dans le cas d’un employeur classique, peuvent être modifiés selon les besoins de l’entreprise.

Dans le cas des vacances par exemple, pour que la salariée puisse prendre des congés, il faut que tous les enfants soient en vacances en même temps. La bonne pratique serait à mon sens que chaque famille donne ses préférences, la nounou aussi et qu’on trouve un compromis. C’est rare que cela se passe de la sorte. Souvent, la nounou donne ses congés. Point.

Le prix, surtout si vous êtes dans une zone tendue

Les assistantes maternelles coûtent plus cher que la crèche, et c’est d’autant plus vrais si vous êtes dans une zone tendue. C’est mon cas car j’habite en centre ville.

Les enfants sont moins préparés à l’école que les crèches

Votre enfant va découvrir la vie en collectivité en rentrant à l’école à trois ans. La marche sera plus haute que pour les enfants venant de crèches. Pour les enfants de début d’année, ils ont d’ailleurs souvent vraiment hâte d’entrer à l’école car à la fin ils peuvent s’ennuyer surtout s’ils ne sont qu’avec des petits.

Risque de rupture pendant la période d’essai

L’assistante maternelle a une période d’essai qui est valable dans les deux sens. Vous pouvez la rompre mais elle aussi et ceci sans avoir besoin de donner de justification. Dans ce cas, elle a un préavis mais au début il est très court. Vous pouvez donc vous retrouver sans aucune solution sans avoir eu le temps de vous retourner. Ceci n’est pas le cas dans les structures collectives, à ma connaissance. Mais vérifiez bien vos contrats, c’est vraiment du cas par cas

Lourdeur administrative

Vous êtes employeur, donc vous êtes responsable de :

  • Fournir un contrat de travail
  • Faire les fiche de paie
  • Tenir le compte des heures, vacances etc…
  • Faire les déclarations à la PAJE
  • Fournir les documents de fin de contrat
  • Former etc…

Congé maladie, maternité, enfant malade etc…

Votre contrat vous lie à cette assistante maternelle en particulier. Si elle ne peut venir pour l’un des cas ci-dessus, c’est à vous de trouver une solution alternative pour la garde de vos enfants. Il n’y a pas de structure derrière qui gère  les remplacements.

Les Relais Assistante Maternelle et la Protection Maternelle et Infantile peuvent vous aider mais il n’y a aucune obligation de résultat.

Évolution de l’assistante maternelle vers de nouvelles structures

Deux nouvelle formes de gardent émergent, qui viennent contrebalancer tout que j’ai pu vous dire ici. Cela méritera un article mais je ne peux clore ce sujet des assistantes maternelles sans en parler.

Les crèches familiales

La crèche familiale, également appelée « service d’accueil familial » emploie des assistantes maternelles agréées. Elles accueillent à leur domicile de un à quatre enfants généralement âgés de moins de quatre ans. Les parents ne sont plus employeurs. Il y a généralement des regroupements dans un lieu collectif, d’où l’appellation de “crèche”.

Les Maisons d’Assistante Maternelles (MAM)

Depuis 2010, les assistantes maternelles agréées ont la possibilité de se regrouper et d’exercer leur métier en dehors de leur domicile, dans des locaux appelés “Maisons d’assistants maternels” (Mam).

Les Mam permettent à quatre assistantes maternelles au plus d’accueillir chacune un maximum de quatre enfants simultanément dans un local garantissant la sécurité et la santé des enfants.

 

 

Et toi, as-tu déjà employé une assistante maternelle? Est-ce que ça a été une bonne expérience? pour toi en tant que parent? pour ton enfant?

N’hésite pas à la partager ou à poser tes questions. Je te répondrai avec plaisir dans les commentaires ou un prochain article!

Partager l'article
  •  
  •  
  •   

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *